Bravo les épiciers !

May 26, 2017

 

L’épicier, déjà un acteur éco-responsable  mais peut encore mieux faire …

Pourquoi ?

Les épiceries fines ont une belle partie de leur appro en local,

Elles exigent de plus  en plus  l’ absence d’additifs inutiles, et favorisent les produits  « propres » issus de modes de production raisonnée.

Elles favorisent la découverte de terroirs éloignés en mettant en avant des producteurs soucieux de ces enjeux de développement durable.

Elles ont une vraie vocation d’encouragement « au mieux manger »  et au faire soi-même en proposant des ingrédients qui s’assemblent et les conseils qui vont avec.

Elles sont nombreuses à faire de plus en plus de place au vrac, voir à faire de ce concept l’essentiel de leur boutique.

Elles utilisent les moyens mis à disposition pour éviter de multiplier la charge carbone de tous les acteurs du secteur : transporteurs, producteurs  et commerciaux.

En particulier, elles optimisent le transport de marchandises en regroupant leurs commandes voir en faisant du groupage d’expédition

Elles exigent de moins en moins de catalogues, brochures et dépliants papier pour favoriser le digital bien moins coûteux et polluant.

Elles mettent en avant des modes de consommation alternatifs, produits à base d’algues, d’insectes, vegan.

Elles luttent contre le gaspillage alimentaire en suivant les directives officielles qui autorisent à vendre des produits dont la DDM (anciennement DLUO) est proche ou dépassée.  

Elles soutiennent  les initiatives originales de revalorisation des surproductions et des produits destinés au rebut pour cause de mauvais calibrage.

Côté emballages, bien avant les directives, elles avaient déjà opté pour du sachet papier recyclable et ce, depuis  des années.

A travers "Secrets d'épiciers" je travaille avec vous dans ce sens chaque jour. Fournisseur, mais aussi vecteur d'informations et accompagnant les créateurs d'épiceries fines vers ce positionnement durable attendu des consommateurs.

Et vous ? Quelles sont vos idées, astuces, engagements pour être épicier, caviste, traiteur ou table gourmande  éco actifs ?

Please reload

Articles récents

Le vrac bio... tendance, responsable, et aussi vecteur de croissance

August 14, 2018

1/4
Please reload

August 29, 2019

April 19, 2019

Please reload

Archive
Please reload